Kagyu Meunlams

Kagyu Meunlams : une grande accumulation de souhaits pour le bonheur des êtres

Les Kagyu Meunlams constituent un évènement des plus importants pour les pratiquants bouddhistes de l’école karma kagyu. Pendant une semaine entière, ils récitent ensemble des prières de souhaits pour le bonheur des êtres. Habituellement, les Kagyu Meunlams ont lieu chaque année en Inde, à Bodhgaya, le lieu où le Bouddha Shakyamouni a atteint l’éveil. Mais exceptionnellement, en raison de la pandémie, c’est à Rumtek, depuis le monastère du Karmapa, qu’ils sont retransmis internationalement. Ils offrent la possibilité à des personnes du monde entier de se réunir, pendant plusieurs jours, pour réciter des prières émanant de la profonde sagesse des Bouddhas et bodhisattvas.

La force de ces aspirations est démultipliée par le rassemblement de milliers de pratiquants qui, ensemble, unissent leurs souhaits pour le bien-être et le développement spirituel de tous les êtres.

Nous aspirons à la paix et à la prospérité pour tous les êtres sensibles. Par-dessus tout, nous aspirons à l’illumination pour tous les êtres sensibles. D’un point de vue bouddhiste, c’est le but ultime de la vie. C’est un état de cessation de dukkha ou de la confusion, et c’est ce à quoi nous aspirons.

Thayé Dorjé, Sa Sainteté le XVIIe Gyalwa Karmapa

Depuis 1996, Thayé Dorjé, Sa Sainteté le XVIIe Gyalwa Karmapa, mène les prières d’aspiration, accompagné d’autres grands lamas de la lignée. L’effet bénéfique de ces prières se trouve considérablement intensifié par la présence et l’aspiration de grands bodhisattvas.

Les prières d’aspiration

Les prières d’aspiration récitées lors des Kagyu Meunlams sont des méthodes précieuses destinées à dissiper la confusion de l’esprit ordinaire. Lorsque l’on pratique avec ce souhait, nos aspirations seront naturellement dirigées vers la cessation de ce qui est défavorable et l’épanouissement de tout ce qui est bénéfique.

« Il s’agit de la meilleure chose que nous puissions obtenir et c’est peut-être la seule chose que nous devions acquérir : la dissipation de la confusion. »

Thayé Dorjé, Sa Sainteté le XVIIe Gyalwa Karmapa

Parmi ces prières d’aspiration, se trouvent les cinq soutras souverains dont la « Prière de souhaits de Samantabhadra ». Cette dernière se focalise sur le souhait éminemment altruiste d’atteindre l’éveil afin d’y conduire tous les êtres.

Contexte des Kagyu Meunlams

Depuis 1996, les Kagyu Meunlams se sont déroulés à Bodhgaya, en présence des plus grands maîtres de la lignée tels Karmapa ou Shamarpa. Les pratiquants font face au temple du Mahabodhi indiquant le lieu même où le Bouddha historique a médité jusqu’à réaliser l’éveil.

En 2020, préoccupé par la santé et le bien-être des pratiquants, Karmapa les a invités à se joindre via Internet aux récitations des moines de sa communauté de Rumtek, en Inde. Cela a permis à des milliers de pratiquants, en Asie tout comme en Occident, de continuer de se réunir autour de ces prières de souhaits et ce malgré la pandémie.

Cette année, comme l’année précédente, les pratiques seront retransmises en direct depuis Rumtek. La communauté de Kundreul Ling s’associera, une nouvelle fois, aux prières d’aspiration des Kagyu Meunlams du 8 au 14 décembre prochain et vous invite à y participer avec elle, sur place dans le temple du Karmapa au Bost ou en distanciel.

Vidéo en direct des Kagyu Meunlams 2017

Rejoignez les prières d’aspiration dirigées par Karmapa, en présence de S.E. le 4e Djamgon Kongtrul, Migyur Drakpa Senge, et S.E. le 3e Beru Khyentsé Rinpoché et de nombreux grands maîtres de la lignée ainsi que de Mipham Rinpoché. Des milliers d’étudiants, de moines, de nonnes et d’autres vénérables se sont réunis, à Bodhgaya, en Inde, pour suivre ces récitations de souhaits pour le bonheur de tous les êtres.